Céline Beaudet – Milieux libres

Dans ce livre sous-titré « Vivre en anarchiste à la Belle Époque en France », Céline Beaudet raconte l’histoire des expériences communautaires anarchistes du début du XXe siècle.

Cliquer sur la couverture pour télécharger le livre numérisé :

A la fin du XIXe siècle, les anarchistes se lancèrent à l’assaut du Vieux Monde. Poignard, revolver, bombe…, tout était bon pour zigouiller les rois, les patrons, les militaires, les juges, les flics, les curés… L’objectif était de « terroriser » les puissants et d’insuffler l’esprit de révolte aux petites gens. Ce fut un fiasco total !
Comprenant que la révolution sociale c’était aussi une longue marche d’organisation et d’exemplarité, les anarchistes se retroussèrent alors les manches. La plupart mirent sur pied des Bourses du Travail et construisirent un syndicalisme révolutionnaire (via la CGT) prônant le sabotage (à mauvaise paye, mauvais travail) et la grève générale insurrectionnelle et gestionnaire (les ouvriers s’emparent des usines et les font tourner au profit du peuple).
D’autres, parfois les mêmes, afin de démontrer ce qu’il pouvait en être de la société future, enfilèrent le bleu de chauffe d’expériences en tous genres, en espérant en sortir drapés des habits de lumière de l’exemplarité. Et c’est ainsi, qu’au début du XXe siècle, en France, à la Belle Époque, les anarchistes créèrent des centaines de Milieux Libres. Ici, il s’agissait de communautés de vie. Là, de coopératives ouvrières de production et de consommation. Ailleurs, d’expériences naturistes, végétariennes, d’amour libre… Ailleurs, encore, d’écoles libertaires, d’éducation intégrale (physique, manuelle, intellectuelle), de contraception… Ce livre nous brosse un panorama de cette volonté de changer les choses et la vie, tout de suite, ici et maintenant.


Pour aller plus loin

Un entretient audio avec l’auteure :
Voyage dans les Milieux Libres de la France à Tahiti

Deux brochures :
Milieux libres en France (1890-1914)
Louis Rimbault et « Terre Libérée », 1923-1949


 

Voline – La révolution inconnue

Livre majeur sur l’histoire de la révolution russe écrit par Voline, qui en fut l’un de acteurs, et publié en 1947.

Cliquer sur la couverture pour télécharger le pdf du livre :

« Cette Révolution inconnue est la Révolution russe ; non pas celle qui a été maintes fois traitée par des hommes politiques ou des écrivains patentés, mais celle qui fut ou négligée, ou adroitement voilée, ou même falsifiée : celle qu’on ignore. L’auteur a vécu la Révolution de 1917. Il y a activement participé. Et il désire en exposer et examiner, avec une parfaite objectivité, les faits authentiques. Tel est son seul souci. Sil ne l’avait pas, il n’aurait jamais songé à écrire ce livre.

La Révolution inconnue lève le voile sur une révolution qui va faire tomber le trône des tsars, renverser le gouvernement provisoire et la bourgeoisie montante, faire trembler le nouveau pouvoir prétendument révolutionnaire qui finira par la dompter et, en cela, la détruire ; mais une révolution pourtant remplie de secrets, de controverses, de zones obscures riches en enseignements… l’histoire de la répression infligée aux mouvements anarchistes et aux révolutionnaires « dissidents » par le pouvoir bolchévique fraîchement installé, après la révolution d’octobre ; l’histoire des marins de Kronstadt et de l’armée insurrectionnelle d’Ukraine, deux mouvements populaires qui ont eu le tort de vouloir s’organiser indépendamment du pouvoir bolchéviste en place.

Malgré leur défaite face à l’armée rouge, ces deux expériences anti-autoritaires sont restées dans les mémoires comme étant le juste aboutissement de la Révolution russe, Révolution qui a malheureusement échoué dans les mains d’un pouvoir trop gourmand et trop éloigné des besoins du peuple. »

Espagne 36 – Révolution Autogestionnaire (vf / 79min / 1994)

Une bonne introduction à l’histoire de la révolution espagnole et à ses réalisations autogestionnaires.

En juillet 1936, pendant que la réaction militaire et religieuse se soulève contre la république espagnole nouvellement établie, les anarchistes de la CNT mettent de l’avant l’autogestion des industries et des collectivité agricoles dans le but de concrétiser le communisme libertaire prôné par le syndicat révolutionnaire.

Réalisé en 1994 par Recherche et Documentation d’Histoire Contemporaine (REDHIC), ce documentaire est tiré en parti d’un montage réalisé par le groupe EJC (Equipo Juvenil Cenetista) de Paris en 1978. Il s’agit d’une mise en contexte et une description détaillée des différentes expériences d’autogestion qui rendent si intéressantes pour nous aujourd’hui l’histoire de ce qu’il convient d’appeler la révolution espagnole.

80 ans après, une histoire de la révolution espagnole (1936-1939)

Cette émission radiophonique réalisée par Sortir du capitalisme constitue une excellente introduction à l’histoire de la révolution espagnole et ses problématiques.

——

80 ans après, une émission d’histoire de la révolution espagnole (1936-1939), de l’anarchisme, de l’anarcho-syndicalisme et du communisme libertaire en Espagne, de l’Espagne du 19ème siècle aux années 1930, des communes aragonaises, de la guerre civile, de la militarisation, de ladite « violence révolutionnaire » et de la contre-révolution républicano-stalinienne – avec Les Giménologues.barcelonne

L’émission est divisée en 4 parties :

–  Histoire du communisme libertaire, de l’anarchisme et de l’anarcho-syndicalisme en Espagne jusqu’en 1936, avec en fond une histoire de l’Espagne du 19ème siècle au Front Populaire de 1936 (59 minutes)

Télécharger

– Histoire des transformations idéologiques et stratégiques d’une partie de l’intelligentsia libertaire avant Juillet 1936 (et après), histoire de l’Espagne de Février 1936 jusqu’au conflit militaire avec Franco, histoire de la révolution et de la contre-révolution en Catalogne (1936-1939) (48 minutes)

Télécharger

– Histoire de la révolution et de la mise en route du communisme libertaire en Aragon, description du fonctionnement des communes fédérées, histoire de l’écrasement républicano-stalinien des communes aragonaises (1936-1938) (49 minutes)

Télécharger

– Histoire de la militarisation forcée des milices, de la contre-révolution républicano-stalinienne et de la victoire nationaliste, discussion autour de ladite « violence révolutionnaire » anarchiste (18 minutes)

Télécharger

L’émission complète avec toute les parties :

Télécharger

barcelone_19_juillet_1936Cette émission est complétée d’une autre émission, celle de présentation des deux ouvrages des Giménologues, Les Fils de la Nuit. Souvenirs de la guerre d’Espagne (Libertalia, 2016) et A Zaragoza o al charco ! Aragon 36-38, récits de protagonistes libertaires (L’insomniaque, 2016), avec en début d’émission un extrait du feuilleton radiophonique (contextualisation historique suivi d’une mise en scène du récit d’Antoine Gimenez, milicien libertaire), en première partie une présentation des Fils de la Nuit (version augmentée) et en deuxième partie de A Zaragoza o al charco !, en fin d’émission une discussion autour de ladite « violence révolutionnaire » (complémentaire de l’autre émission).

Télécharger

———-

Vous pouvez également télécharger dans notre médiathèque les deux travaux suivants réalisés par les Giménologues :

Gaston Leval : Espagne Libertaire (1936-1939)

Ouvrage de référence sur les réalisations concrètes du mouvement révolutionnaire espagnol durant la guerre civile écrite par l’un de ses participants. Gaston Leval (1885-1978) à produit à travers ce livre l’une des documentations les plus complète sur les collectivisations.

couvgastonleval

(cliquer sur la couverture pour télécharger le livre)

Vous pouvez également écouter et télécharger un long entretien radiophonique avec Gaston Leval sur le présent site dans notre médiathèque.