Indomptables – une histoire de femmes libres (vostfr / 62min /2011)

En plein mois de Mai 1936, naît le premier numéro de la revue « Mujeres Libres ». Un an plus tard, en Août 1937, le premier congrès de la Fédération Nationale des Femmes Libres se déroule à Valence. Cette organisation féministe d’obédience anarchiste voulait que les femmes se libèrent elles-mêmes du cruel esclavage de l’ignorance.
Oubliée même par leurs propres camarades, « Mujeres Libres » compta jusqu’à 20 000 adhérentes. Le tourbillon de la guerre les empêcha de développer leur programme en « paix », mais rien ni personne ne put empêcher que germe la graine qu’elles portaient au plus profond d’elles-mêmes.
Ce travail cherche à sortir ces femmes de l’oubli, à dénoncer l’invisibilité à laquelle sont soumises, non seulement Mujeres Libres, mais aussi les femmes et les groupes de femmes qui, par cohérence, mènent jusqu’au bout leur dissidence et restent à la marge de structures préétablies. »

Tuer le serpent noir (vostfr / 30min. / 2017)

Documentaire réalisé par Submedia sur les luttes environnementales et des communautés autochtones contre l’implantation actuelle de pipelines pétrolifères en amérique du nord. Les enjeux de pouvoir au sein des luttes et la question de la diversités des tactiques y est abordé frontalement, ce qui peut constituer une source de réflexions pertinentes pour penser nos luttes.

 

Libertarias (vostfr / 120min / 1996)

Un magnifique film espagnol de Vicente Aranda sur l’action des femmes lors de la révolution libertaire de 1936 à travers le parcours (fictif) de quelques-unes d’entre-elles. Une fresque magnifique et saisissante à voir.

768615libertariascoverslim(cliquer sur l’affiche pour télécharger le film)

En 1936, le déclenchement de la guerre civile espagnole oblige Maria, une jeune nonne, à quitter son couvent et à trouver refuge dans un bordel. Un bordel vite « libéré » par un groupe de femmes anarchistes (Mujeres Libres) qui luttent contre le régime franquiste, mais aussi contre le patriarcat. Quelques prostituées ainsi que Maria décident de les suivre dans leur combat, sur le front de l’Ebre…

libertarias3

Et pourtant ils existent – Histoire du syndicalisme d’action directe (vf / 64min / 2007)

Combien de personnes savent que la CGT, quand elle s’est constituée, était différente des syndicats dits représentatifs actuels.
Entre 1895 et 1914, le syndicalisme révolutionnaire mise sur l’efficacité de la grève générale pour renverser d’un seul coup la démocratie bourgeoise et le régime capitaliste.
En 1906, la Charte d’Amiens est largement influencée par les partisans de l’action directe. Cette influence vient de la 1re Internationale, de la Commune, de la Fédération des bourses du Travail lancée par Fernand Pelloutier et traversée par le courant anarcho-syndicaliste.
Cet héritage sera revendiqué par la CGT-SR de 1926 à 1939 et la CNT depuis 1946.

Kropotkine – le salariat (vf / 25min / 1889-2016)

Lecture (avec quelques ellipses) et illustration du texte de 1889 du théoricien anarchiste Kropotkine.

Kropotkine nous livre ici, avec la clarté qui caractérise son style, une critique radicale du système salarial en démontrant que quelque soit la forme qu’il revêt celui-ci reste profondément inégalitaire. Toujours d’actualité!

Le texte intégral est lisible ici.