Indomptables – une histoire de femmes libres (vostfr / 62min /2011)

En plein mois de Mai 1936, naît le premier numéro de la revue « Mujeres Libres ». Un an plus tard, en Août 1937, le premier congrès de la Fédération Nationale des Femmes Libres se déroule à Valence. Cette organisation féministe d’obédience anarchiste voulait que les femmes se libèrent elles-mêmes du cruel esclavage de l’ignorance.
Oubliée même par leurs propres camarades, « Mujeres Libres » compta jusqu’à 20 000 adhérentes. Le tourbillon de la guerre les empêcha de développer leur programme en « paix », mais rien ni personne ne put empêcher que germe la graine qu’elles portaient au plus profond d’elles-mêmes.
Ce travail cherche à sortir ces femmes de l’oubli, à dénoncer l’invisibilité à laquelle sont soumises, non seulement Mujeres Libres, mais aussi les femmes et les groupes de femmes qui, par cohérence, mènent jusqu’au bout leur dissidence et restent à la marge de structures préétablies. »

Nunatak

Revue d’histoires, cultures et luttes des montagnes.

Nous habitons la montagne. Pour certains c’est un choix, pour d’autres un exil, un refuge, une prison. Nous l’habitons par désir ou par la force des choses, et nous posons la question de comment habiter cet espace. L’habiter réellement, ne pas nous contenter de notre position de consommateur perpétuel, dévier du sentier balisé des flux de la marchandise et de l’autorité, nous attaquer à ce qui nous sépare les uns des autres, nous plonger dans les histoires que racontent les ruisseaux, les êtres, les arbres ou les rochers…

Nous nous sommes réunis autour de l’envie de faire écho à la revue italienne Nunatak, revue d’histoires, de cultures, et de luttes des montagnes, s’inspirant de celle-ci pour une publication française. Nous ne cherchons pas à la reproduire à l’identique, mais à imaginer une forme similaire en résonance avec nos propres vécus.

Numéro 0 (octobre 2016) :

(cliquer sur la couverture pour télécharger la revue)

Numéro 1 (avril 2017) :

(cliquer sur la couverture pour télécharger la revue)

Versions papiers disponibles dans l’infokiosque du Symbiote.

Le site web de Nunatak

Tuer le serpent noir (vostfr / 30min. / 2017)

Documentaire réalisé par Submedia sur les luttes environnementales et des communautés autochtones contre l’implantation actuelle de pipelines pétrolifères en amérique du nord. Les enjeux de pouvoir au sein des luttes et la question de la diversités des tactiques y est abordé frontalement, ce qui peut constituer une source de réflexions pertinentes pour penser nos luttes.

 

René Binamé – 71-86-21-36

Reprises et adaptations de chants révolutionnaires par le légendaire René Binamé réalisé en 1996. L’archive contient le livret avec des précisions historiques.

René Binamé – 71-86-21-36

 

Liste des pistes :
01 Révolte (Sébastien Faure)
02 Juillet 1936 (Serge Utge-Royo)
03 La chanson du Père Duchesne (traditionnel)
04 La Makhnovschina (Atourof)
05 Hécatombe (Georges Brassens)
06 La rue des Bons-Enfants (Guy Debord)
07 Le chant des partisans (Druon, Kessel, Marly)
08 Dynamite (Martenot)
09 Le triomphe de l’anarchie (Charles d’Avray)
10 L’internationale en concert (Eugène Pottier)
11 Embrasse (René Binamé)
12 L’intersidérale (René Binamé)
13 L’internationale boursière (René Binamé)

La Révolte et autres morceaux en concert :