Pepita Carpeña, une femme libre dans la révolution

Entretien radiophonique dans laquelle Pepita Carpeña fait son récit personnel de la révolution espagnole.

Pepita Carpeña (Josefa Carpeña Amat) est née à Barcelone en 1919 et décédée en 2005 à Marseille. Ouvrière anarchiste, elle prend part très jeune à la révolution espagnole dans les rangs de la Confedération nationale du travail (CNT), dans la Fédération ibérique des jeunesses libertaires (FIJL) et dans le mouvement Mujeres libres (Femmes libres). La victoire de Franco l’oblige à s’exiler. A Marseille, elle va participer aux activités de la CNT puis du Centre international de recherche sur l’anarchisme (CIRA). Elle en a été la coordinatrice de 1988 à 1999.

Télécharger l’entretien (clique droit > enregistrer sous)

pepita-carpena« Je ne suis pas historienne, ni ne prétends l’être, les faits historiques plus spécifiques, je les laisse : les livres déjà écrits l’expliquent mieux que je ne pourrais le faire.
Beaucoup de livres ont déjà été écrits, quelques-uns véridiques, d’autres erronés, sur les événements de la révolution espagnole. Mais ceux qui, comme moi, les ont vécus peuvent ajouter une page de plus à certains épisodes. Si chacun des témoins le faisait, on lirait probablement des pages de grande émotion, mais pour être objectif il ne faudrait parler que de ce qu’on a vécu. Mon intention est de raconter mes expériences personnelles » (Pepita Carpeña)

carpena08

Guerre de Classe

Lecture et montage sonore réalisée par radio Vosstanie à partir de la brochure du même nom éditée par prole.info.  Une excellente introduction à la question révolutionnaire.

On peut lire ou télécharger la brochure originale sur infokiosques.net.

Télécharger le document (25 min / 24mo)

Nous sommes la classe des travailleurs qui voulons abolir le travail et les classes. Nous sommes la communauté de ceux qui veulent foutre en l’air les communautés existantes. Notre programme politique c’est de détruire la politique. Pour cela, nous devons appuyer les tendances subversives qui existent aujourd’hui, jusqu’à ce qu’elles bouleversent la société de fond en comble. Il y a un temps, c’est ce qu’on appelait la « révolution ».

80 ans après, une histoire de la révolution espagnole (1936-1939)

Cette émission radiophonique réalisée par Sortir du capitalisme constitue une excellente introduction à l’histoire de la révolution espagnole et ses problématiques.

——

80 ans après, une émission d’histoire de la révolution espagnole (1936-1939), de l’anarchisme, de l’anarcho-syndicalisme et du communisme libertaire en Espagne, de l’Espagne du 19ème siècle aux années 1930, des communes aragonaises, de la guerre civile, de la militarisation, de ladite « violence révolutionnaire » et de la contre-révolution républicano-stalinienne – avec Les Giménologues.barcelonne

L’émission est divisée en 4 parties :

–  Histoire du communisme libertaire, de l’anarchisme et de l’anarcho-syndicalisme en Espagne jusqu’en 1936, avec en fond une histoire de l’Espagne du 19ème siècle au Front Populaire de 1936 (59 minutes)

Télécharger

– Histoire des transformations idéologiques et stratégiques d’une partie de l’intelligentsia libertaire avant Juillet 1936 (et après), histoire de l’Espagne de Février 1936 jusqu’au conflit militaire avec Franco, histoire de la révolution et de la contre-révolution en Catalogne (1936-1939) (48 minutes)

Télécharger

– Histoire de la révolution et de la mise en route du communisme libertaire en Aragon, description du fonctionnement des communes fédérées, histoire de l’écrasement républicano-stalinien des communes aragonaises (1936-1938) (49 minutes)

Télécharger

– Histoire de la militarisation forcée des milices, de la contre-révolution républicano-stalinienne et de la victoire nationaliste, discussion autour de ladite « violence révolutionnaire » anarchiste (18 minutes)

Télécharger

L’émission complète avec toute les parties :

Télécharger

barcelone_19_juillet_1936Cette émission est complétée d’une autre émission, celle de présentation des deux ouvrages des Giménologues, Les Fils de la Nuit. Souvenirs de la guerre d’Espagne (Libertalia, 2016) et A Zaragoza o al charco ! Aragon 36-38, récits de protagonistes libertaires (L’insomniaque, 2016), avec en début d’émission un extrait du feuilleton radiophonique (contextualisation historique suivi d’une mise en scène du récit d’Antoine Gimenez, milicien libertaire), en première partie une présentation des Fils de la Nuit (version augmentée) et en deuxième partie de A Zaragoza o al charco !, en fin d’émission une discussion autour de ladite « violence révolutionnaire » (complémentaire de l’autre émission).

Télécharger

———-

Vous pouvez également télécharger dans notre médiathèque les deux travaux suivants réalisés par les Giménologues :

Souvenirs de la Guerre d’Espagne

Feuilleton radiophonique tiré du livre Les fils de la nuit en 20 épisodes d’environs 30 minutes. Une précieuse œuvre pour se familiariser avec la période et les luttes qui l’agitèrent. Le livre dont est tiré ces émissions est disponible ici avec une présentation.

(Cliquer sur la jaquette pour télécharger le feuilleuton)

Le livre et le feuilleton radiophonique à été réédité en 2016 par les éditions Libertalia.

———-

Vous pouvez également télécharger dans notre médiathèque les deux travaux suivants réalisés par les Giménologues :

———-

Écouter les émissions en ligne ci dessous :

Continue reading

Nucléaire, la fabrique de l’oubli

Montage radiophonique en 17 épisodes qui à travers des lectures, des témoignages et des archives retrace l’histoire de la société nucléaire, de son implantation dans le monde et ses conséquences sociales et environnementales. Un précieux outil pour penser la question du nucléaire.nuclear-weapons-test-67557_960_720

Le site du projet

Épisode 1 : La bombe Hiroshima Nagasaki

Épisode 2 : Les premiers essais, les premiers accidents

Continue reading