Théorie critique de la contre-révolution bolchévique

Une émission réalisé par Sortir du capitalisme sur l’action et l’influence contre-révolutionnaire des bolcheviks dans la révolution russe de 1917 et au delà sur le prolétariat mondial.

À l’occasion du centenaire du coup d’État d’Octobre 1917, une théorie critique du bolchévisme comme idéologie et comme politique – avec René Berthier, auteur d’Octobre 1917. Le Thermidor de la Révolution russe (CNT – Région parisienne, 1997).
Avec une théorie critique du léninisme, de sa stratégie révolutionnaire autoritaire, de son opportunisme théorique comme pratique, et enfin de sa politique de noyautage des soviets, des syndicats et des conseils d’usines.
Avec une théorie critique du capitalisme d’État comme idéal pragmatique de Lénine, du centralisme bolchévique, de son scientisme et de sa logique d’élimination des oppositions en-dehors et au sein du parti.

Écouter l’émission en ligne :

Télécharger l’émission ici (clic-droit > enregistrer sous)

Nestor Makhno – La lutte contre l’État (et autres écrits)

Livre compilant divers écrits du révolutionnaire anarchiste Nestor Makhno durant son exil en France suite à l’écrasement de la révolution en Ukraine entre les mains des bolcheviks.

Cliquer sur la couverture pour télécharger le pdf du livre :

« Le fait que l’État moderne soit le type d’organisation d’un pouvoir fondé sur l’arbitraire et la violence dans la vie sociale des travailleurs est indépendant de son caractère « bourgeois » ou « prolétariens ». Il repose sur le centralisme oppressif, découlant de la violence directe d’une minorité sur la majorité. »


Voir également le documentaire Nestor Makhno – paysan d’Ukraine disponible sur le site
Et une compilation de tracts makhnovistes : La lutte pour les soviets libres en Ukraine

Nestor Makhno – paysan d’Ukraine (vostfr / 60min / 1996)

Documentaire d’Hélène Chatelain sur Nestor Makhno, paysan anarchiste qui fonda l’Armée révolutionnaire insurrectionnelle d’ukraine en 1917 et finira sa vie en France comme ouvrier dans l’usine Renault de Boulogne-Billancourt sans jamais renoncer à son idéal révolutionnaire.

Anarchiste et communiste, une conjonction de deux termes impensable en Union soviétique. Pourtant, c’est bien ce que Nestor Makhno revendiqua en Ukraine au début du siècle. Sur un rythme haletant, Hélène Chatelain reconstitue sa vie à partir de ses écrits, de films de propagande soviétique, de réactions d’ouvriers aujourd’hui et de la mémoire qu’il a laissée dans le cœur des siens à Gouliaïpolié. Entre la Révolution de 1917 et 1921, Makhno est l’initiateur en Ukraine des premières communes. Il partage certaines aspirations communistes, néanmoins son pouvoir local et son refus de la violence et des nouvelles directives ne peuvent que faire ombrage aux soviets émergeants. Lénine tente une médiation avec Makhno pour le ramener dans le giron bolchévique, mais celui-ci résiste. La légende construite par la propagande soviétique en fait un anarchiste-bandit-antisémite contre-révolutionnaire ; pour ceux de Gouliaïpolié, il défend au contraire la liberté et les pauvres, et les journaux makhnovistes montre qu’il a aussi défendu les Juifs … « Prolétaires du monde entier, allez au fond de votre âme et là seulement vous trouverez la vérité. »


Voir également le livre Nestor Makhno – La lutte contre l’État (et autres écrits)

Voline – La révolution inconnue

Livre majeur sur l’histoire de la révolution russe écrit par Voline, qui en fut l’un de acteurs, et publié en 1947.

Cliquer sur la couverture pour télécharger le pdf du livre :

« Cette Révolution inconnue est la Révolution russe ; non pas celle qui a été maintes fois traitée par des hommes politiques ou des écrivains patentés, mais celle qui fut ou négligée, ou adroitement voilée, ou même falsifiée : celle qu’on ignore. L’auteur a vécu la Révolution de 1917. Il y a activement participé. Et il désire en exposer et examiner, avec une parfaite objectivité, les faits authentiques. Tel est son seul souci. Sil ne l’avait pas, il n’aurait jamais songé à écrire ce livre.

La Révolution inconnue lève le voile sur une révolution qui va faire tomber le trône des tsars, renverser le gouvernement provisoire et la bourgeoisie montante, faire trembler le nouveau pouvoir prétendument révolutionnaire qui finira par la dompter et, en cela, la détruire ; mais une révolution pourtant remplie de secrets, de controverses, de zones obscures riches en enseignements… l’histoire de la répression infligée aux mouvements anarchistes et aux révolutionnaires « dissidents » par le pouvoir bolchévique fraîchement installé, après la révolution d’octobre ; l’histoire des marins de Kronstadt et de l’armée insurrectionnelle d’Ukraine, deux mouvements populaires qui ont eu le tort de vouloir s’organiser indépendamment du pouvoir bolchéviste en place.

Malgré leur défaite face à l’armée rouge, ces deux expériences anti-autoritaires sont restées dans les mémoires comme étant le juste aboutissement de la Révolution russe, Révolution qui a malheureusement échoué dans les mains d’un pouvoir trop gourmand et trop éloigné des besoins du peuple. »

Alexandre Skirda – Autonomie individuelle et force collective

Un livre retraçant l’histoire du mouvement anarchiste et ses formes d’organisation.

Dans cet ouvrage sous-titré Les anarchistes et l’organisation de Proudhon à nos jours, Alexandre Skirda présente les formes d’organisation qu’ont adoptées, dans des circonstances et avec des objectifs différents, les militants révolutionnaires se réclamant de l’anarchisme
On verra donc dans ce livre comment les anarchistes-communistes, ou communistes libertaires, ont cherché à transcrire leurs conceptions dans les luttes sociales et politiques, depuis la 1e Internationale – l’Association internationale des travailleurs – jusqu’aux années qui suivirent mai 68.

Cliquer sur la couverture pour télécharger le pdf du livre :

Le livre est disponible auprès des éditions Spartacus.

Lecture partielle du livre mise en vidéo par Guillaume Deloison :